Est-ce que le fromage va au compost ?

Le compostage permet de transformer les déchets organiques en éléments bénéfiques pour la terre. Pour avoir du bon compost, il est essentiel de suivre certaines règles, notamment par rapport aux types de déchets à intégrer ou non au mélange. Parmi les composants sujets à caution, l’usage du fromage pour le compost a toujours divisé les opinions. Peut-il être intégré au processus de décomposition ?

Comprendre les particularités du fromage pour le compostage

Le fromage est une production laitière contenant de la caséine du fait de la coagulation des protéines présentes dans le lait. La plupart de ces produits sont composés de protéines, d’eau, de matière grasse, de sel et d’acides (notamment l’acide lactique). Avec cette composition, ce produit laitier se décompose plus difficilement. Cela est dû aux matières grasses et aux acides qui provoquent de fortes odeurs, attirant de la sorte des nuisibles et incommodant les personnes à proximité. Lorsque vous faites le choix d’intégrer le fromage au processus de décomposition, vous devrez utiliser un bac approprié pour limiter les inconvénients liés à l’odeur et aux parasites. Sur idfer.fr, vous pouvez trouver des composteurs convenables pour votre projet.

A découvrir également : Créer une haie fleurie toute l’année : quelles plantes privilégier ?

Comment utiliser le fromage pour le compostage ?

Comme on peut le déduire de ce qui précède, les réserves concernant l’usage du fromage en compostage sont essentiellement liées à deux points. On note les effluves nauséabonds du mélange en décomposition et une probable infestation de nuisibles tel que les rongeurs, les fourmis, etc. Ces inconvénients peuvent toutefois être facilement contournés grâce à de simples précautions.

La quantité de fromage et le type de matériel

Avant tout, il faudra vous assurer que le fromage est émietté finement. La décomposition est ainsi facilitée, plus rapide, ce qui allège les odeurs. Afin de rééquilibrer les acides au cours de la décomposition, veillez à incorporer des produits ou des matériaux contenant un fort taux de carbone au compost. C’est le cas du petit bois, des brindilles, des feuilles, des herbes et autres déchets provenant directement du jardin.

A voir aussi : Les roses éternelles : Zoom sur ces fleurs naturelles tendance

Pour obtenir une bonne décomposition biologique, la quantité de fromage à associer doit être minime pour limiter les odeurs. Le composteur à utiliser compte également beaucoup. Si vous comptez utiliser du fromage à chaque fois, optez pour un modèle électrique qui accélère le processus de décomposition. En fonction de la quantité de compost que vous souhaitez avoir, veillez à sélectionner un composteur de la bonne taille.

La superposition

Une autre astuce pour avoir du bon compost avec du produit laitier est de le superposer correctement avec les autres produits organiques. Veillez à ce que le fromage soit placé à l’intérieur des tas et si possible au centre aussi.

La température

Durant tout le temps où les déchets sont collectés, il est essentiel que le compost soit placé au soleil. La chaleur des rayons accélère la décomposition. La température idéale au compostage est conditionnée aussi par l’aération dont bénéficie le mélange. Une bonne circulation de l’air réduit entre autres les odeurs et aide à l’équilibre des PH.

Pour finir, assurez-vous de retourner de temps à autre le compost. Cela permet aux organismes vivants de proliférer plus efficacement.

Article précédent

Prochain article