Blog post

Comment pratiquer un jardinage écologique ?

Pratiquer un jardinage écologique et donc respectueux de l’environnement et de la santé des consommateurs s’impose à chacun de nous comme un impératif. C’est pourquoi, dans cet article nous avons tenté de regrouper quelques pratiques que nous estimons être indispensables à tout jardinier qui se veut écologique de pratiquer pour être en phase avec son époque et ainsi avoir une attitude écoresponsable. Aujourd’hui, pratiquer le jardinage ne doit pas se faire sans un minimum de respect de la planète.

Un autre jardinage est possible, celui qui ne recourt aux pesticides qu’en tout dernier recourt. Mais avant d’en arriver-là, de nombreuses actions peuvent être mises en place par le jardinier que vous êtes pour ne pas avoir besoin d’utiliser par la suite des produits chimiques sur vos cultures. Ci-dessous, retrouvez nos conseils pour pratiquer un jardinage écologique.

1. Faire usage de la bonne plante au bon endroit

Vous devez savoir que certaines plantes par exemple ont besoin d’un sol frais et d’une exposition faible aux rayons du soleil pour croître normalement. De telles plantes seront vulnérables si vous les plantez dans un sol sec et à un endroit très exposé aux rayons du soleil. C’est pourquoi, vous devez choisir les plantes à cultiver en fonction du temps qu’il fait chez vous et de la terre sur laquelle vous souhaitez les cultiver.

Lorsqu’une culture est plantée au mauvais endroit, elle aura besoin de pesticide pour se protéger des ravageurs et autres, d’où la nécessité de bien choisir la plante à cultiver.

2. Choisir des plantes résistantes

Il est impératif de privilégier des plantes résistantes aux insectes ravageurs et aux maladies plutôt que de cultiver celles qui même dans les meilleures conditions auront du mal à croître normalement. N’oubliez pas que les plantes qui ne sont pas très résistantes vont vous demander énormément de temps pour leur entretien. Si vous ne vous y connaissez pas, demander des conseils à des professionnels.

3. Création d’un environnement diversifié

Comme dans un espace naturel, vous devez dans votre jardin écologique mettre en place un écosystème diversifié fait de plantes en tout genre pour ainsi attirer toutes sortes d’espèces d’insectes indispensables à une croissance naturelles de vos plantes.

4. Amendement du sol à l’aide du compost

Pour l’amendement et la fertilisation de votre jardin, vous ne trouverez pas mieux qu’un compost. En effet, le compost joue un rôle très important en assurant une amélioration du sol, en procurant aux plantes les éléments nutritifs dont ils ont besoin pour leur croissance, en ensemençant le sol et bien plus encore. Seules certaines plantes parviennent à se développer en sol pauvre sans qu’on ait besoin d’utiliser le compost.

Selon une étude menée sur les bienfaits du compost, il semblerait que son usage permet de renforcer la résistance des plantes aux maladies auxquelles elles sont exposées.

5. Utilisation des engrais naturels

Pour un jardinage écologique, il est indispensable de recourir à des engrais naturels pour la fertilisation du sol. A titre d’information, sachez que les engrais lorsqu’ils sont naturels, sont complémentaires du compost. Vous pouvez vous servir d’engrais d’origine organique ou minérale.

Article précédent

Prochain article

acc290879e4f46e290e8660fe0effc64IIIIIIIIII