Blog post

Comment devenir jardinier paysagiste ?

Le métier de jardinier paysagiste n’est pas de tout repos, si vous souhaitez en devenir un sachez que vous aurez de nombreux défis à relever. Que le temps soit favorable ou pas en tant que paysagiste vous allez devoir retrousser vos manches. Le jardinier paysagiste ne se contente pas de réaliser un travail manuel mais également artistique.

Si vous décidez de devenir jardinier paysagiste, une chose est sûre vous en manquerez pas de boulot. De manière générale, la demande est si importante que les jardiniers paysagistes sont contraints de ne pas donner suite à la moitié des sollicitations qui leur sont faites. En optant pour ce métier, vous avez l’assurance de bien gagner votre vie et de réaliser un travail passionnant quand on ne le fait pas que pour l’argent.

Jardinier paysagiste : un métier très prenant

En tant que jardinier paysagiste vous aurez de nombreuses tâches à réaliser lors de vos interventions chez vos clients. Car vous aurez à toucher aussi bien au sol, qu’au semis en passant par la mise en place de pelouses, de fleurs ou encore des arbustes et arbres et bien plus encore. De plus, une fois que vous aurez fait tout cela il vous restera d’en assurer l’entretien tout au long de l’année. Vous serez amené à faire un peu de mécanique lorsqu’il s’agira de mettre la main au cambouis pour remettre en état de marche les machines que vous utiliserez au quotidien. Car avec le temps vous n’aurez plus besoin de recourir à un technicien pour le faire à votre place. Ne croyez pas que vous saurez tout du métier de jardinier paysagiste en finissant votre formation, car c’est une branche d’activité sans cesse en mouvement qui vous fera découvrir de nouvelles choses. Le jardinier paysagiste travaille aussi bien pour les mairies que pour les parcs de loisir ou encore des copropriétés mais pas seulement car depuis quelques temps les particuliers sont de plus en plus nombreux à recourir au service d’un jardinier paysagiste pour procéder à l’aménagement et l’entretien de leur jardin ou autre espace vert.

Quelles formations pour devenir jardinier paysagiste ?

Avant de porter votre choix sur une formation plutôt qu’une autre, vous devez savoir que vous deviendrez soit un technicien, un architecte ou un jardinier paysagiste. Des trois, le métier d’architecte paysagiste est celui qui demande de faire de plus longues études.

Dès la classe de 3e, avant donc d’avoir le BAC vous avez le choix entrer le CAPA travaux ménagers ou encore le BEPA aménagement de l’espace. En portant votre choix sur le CAPA encore appelé certificat d’aptitudes professionnelles agricoles vous pourrez trouver du travail assez facilement. Cependant, si vous en voulez plus et approfondir optez plutôt pour le BEPA encore appelé brevet d’études professionnelles agricoles qui vous offre la possibilité de rentrer dans la vie professionnelle active ou de poursuivre afin d’obtenir un bac pro ou technologique. Les formations CAPA et BEPA vous donnent toutes deux les connaissances de base du métier mais en poursuivant la formation pour obtenir votre bac pro, vous pourrez conduire des chantiers paysagistes.

Si vous avez votre BAC en poche et que vous souhaitez suivre une formation pour devenir jardinier paysagiste la seule option qui s’offre à vous est de passer un BTSA aménagement paysagers. A la fin de cette formation, vous serez en mesure de réaliser un aménagement paysager en passant par son étude à sa réalisation intégrale. Cette formation vous permettra d’acquérir des connaissances sur les végétaux mais pas seulement car vous saurez également tout sur le volet économique et technique de votre futur métier.

Si vous avez envie de poursuivre vos études après avoir obtenu votre BTSA, vous pourrez vous tourner vers l’une des nombreuses écoles d’ingénieurs spécialisés ou encore d’architecte.

Article précédent

Prochain article

e88cf4d3969d80e05613654e7fb79500\\\\\\\\