Blog post

7 conseils pour mieux arroser votre jardin

Vous avez travaillé si dur pour un sublime jardin abondant et prospère. Vous avez tant œuvré dans un souci constant de perfection que vous voulez arroser votre jardin pour obtenir les meilleurs résultats. Vous ne voulez sûrement pas gâcher tous vos efforts. Découvrez comment vous y prendre pour éviter de gaspiller de l’eau tout en boostant intensément vos plantations.

1. Connaissez le sol de votre jardin

Tous les sols ne sont pas identiques. Savoir comment est le vôtre vous aidera à déterminer à quelle fréquence vous devrez arroser. Il est toujours préférable de réaliser des tests afin de pouvoir vous préparer et ajuster votre pratique pour une croissance optimale de vos végétaux.

Lire également : Comment faire pour rémunérer votre jardinier paysagiste en chèque emploi service ?

Si, par exemple, vous avez un sol argileux, davantage d’eau sera retenue dans le sol et plus longtemps. À l’inverse, un sol sablonneux retiendra moins d’eau, ce qui signifie qu’il se desséchera plus rapidement.

En sachant quel type de sol vous avez, vous apprendrez à l’adapter pour qu’il retienne l’eau assez longtemps. Ainsi, il sera davantage en mesure de donner à vos plantes l’humidité dont elles ont besoin sans laisser leurs racines reposer dans une terre trop humide. Vous pouvez améliorer votre sol en ajoutant du compost ou d’autres matières organiques qui créeront un PH équilibré.

A lire également : Comment devenir jardinier paysagiste ?

2. Adaptez l’arrosage à vos plantes

Toutes les plantes n’ont pas les mêmes besoins d’arrosage. Les plus grosses ont souvent besoin de plus d’eau, tout comme les jeunes semis. Les plantes potagères ont des systèmes racinaires peu profonds, elles doivent donc aussi être arrosées plus souvent que les arbres ou les arbustes.

Certaines plantes sont connues pour être gourmandes en eau (comme le melon) et d’autres peuvent s’en passer durant plusieurs jours, même en pleine saison. Vous devez le savoir en vous documentant sur les cultures que vous entreprenez. Un bon jardinier est donc aussi une personne qui lit et se cultive. Investissez-vous pleinement dans les bonnes pratiques et vous obteniez les meilleurs résultats possibles.

3. Arrosez au bon endroit vos végétaux

La meilleure façon d’arroser vos plantes est à la racine et près du sol. Les racines sont en fait ce qui a le plus besoin d’eau, alors concentrez votre attention là-dessus.

Étant donné que la plupart des maladies du jardin proviennent du sol, il est important d’éviter de faire tomber les feuilles et les tiges dans la terre lorsque vous arrosez. De plus, certaines plantes plus que d’autres détestent avoir les feuilles mouillées. Aussi, veillez à ne jamais arroser les feuilles des plantes. Cette astuce aidera grandement vos plantes à pousser sans l’apparition de maladie.

Arrosez lentement à l’aide d’un arrosoir. Le mieux est de collecter l’eau de pluie avec une cuve que vous pouvez découvrir ici. De cette manière, vous allez disposer d’une ressource gratuite et de bonne qualité. Vous pouvez aussi recourir au goutte-à-goutte en faisant attention à continuer à gérer la quantité d’eau donnée à vos végétaux.

4. Paillez vos plantes

Le paillage est un moyen facile de garder l’humidité de vos systèmes racinaires plus longtemps. Le paillis agit comme un isolant en gardant le sol humide pendant de plus longues périodes dans la journée.

Pour pailler, vous pouvez utiliser n’importe quelle matière organique saine et l’installer autour de la base de vos plantes. L’herbe de votre pelouse, des feuilles déchiquetées, et même la paille fonctionnent très bien pour empêcher votre plante de se dessécher.

Prenez garde à l’origine de ce paillis. Il faut être sûr qu’il soit sans parasite. Dans le cas contraire, il risque de contaminer votre plante.

5. Observez la météo

Un bon jardinier est toujours très attentif à la météo. Si vous arrosez aveuglément, vous n’obtiendrez pas les résultats que vous souhaitez. Surveillez la météo et ajustez vos pratiques en conséquence.

Si vous avez un temps chaud et sec, vous devez arroser plus fréquemment et plus longtemps. Si vous voyez des températures plus fraîches, vous pouvez peut-être réduire un peu votre arrosage.

Si de la pluie est prévue, vous devez tout de même vérifier le niveau d’humidité avant d’ajuster la quantité et la fréquence d’arrosage. Pour tester le sol, vous pouvez enfoncer votre doigt dans la terre à la base de vos plants.

6. Arrosez au bon moment

Le matin est le meilleur moment pour arroser, car les températures sont plus fraîches, ce qui réduit l’évaporation. Arroser le matin est également un excellent moyen d’empêcher vos feuilles de moisir. Cela peut arriver si vous les mouillez et que vous arrosez à la tombée du jour.

Si vous êtes contraint d’arroser l’après-midi, assurez-vous de concentrer l’eau à la base. Cela empêchera l’eau de s’évaporer rapidement sous le soleil chaud de midi.

7. Versez une quantité suffisante d’eau

Si vous ne donnez pas suffisamment d’eau, vos plantes ne vont pas croître. Si vous en donnez trop, elles ne vont pas mieux s’en porter. Il est capital de fournir la juste quantité.

Veillez à arroser abondamment afin que la base de vos végétaux soit bien trempée. Ne créez tout de même pas de flaques d’eau. Mais il faut être généreux pour favoriser les systèmes racinaires et une bonne récolte.

N’oubliez pas que les jeunes plantes et les semis ont besoin d’un arrosage plus fréquent. En cas de doute, vérifiez la terre avec votre doigt pour voir à quel point elle est humide.

Article précédent

Prochain article